Moutarde des champs

zoom...
zoom...

Nom scientifique

Sinapis arvensis L.

Cultures

Descriptions

Définition

Les mauvaises herbes sont des plantes qui concurrencent la culture et peuvent réduire son rendement.
Les adventices peuvent aussi constituer des foyers primaires pour certaines maladies et ravageurs.
Leur contrôle est un facteur déterminant dans la production mais, aussi, permet de limiter l’évolution du stock semencier dans le sol.


Caracteristiques de la mauvaise herbe

Adventice dicotylédone

Couleur de la plante : vert.

Cotylédons : Moyens, cordiformes, limbe plus large que long, porté par un pétiole aussi grand que le limbe, une seule nervure visible.

Premières feuilles : Sinuées, dentées, rarement lobées.

Feuilles adultes : Obovales, divisées en segments dentés, le terminal étant prédominant. Pilosité hérissée, non pustuleuse, lisse au toucher.

Poils : Pilosité non rugueuse.

Fleurs : Jaunes en grappe.

Nombre de grains moyen par pied : 1000 à 3000.

Méthode de lutte

Méthode prophylactique et culturale recommandée

  • Faux semis
  • La date de semis : éviter les semis précoces ou les semis distancés. Semer à la période la moins favorable au développement des mauvaises herbes.
  • Utiliser une rotation des cultures qui permet de lutter contre la repousse des adventices en coupant leur cycle de croissance.
  • Utiliser le labour et le travail du sol comme moyen pour diminuer le stock de semences des adventices dans le sol.
  • Le désherbage manuel à l’aide d’une bineuse.

Méthode chimique

Le choix de l’herbicide doit se faire en fonction du type d’adventice à combattre, de la plante cultivée et du taux d’infestation.
La période  optimale d’intervention chimique est le stade jeunes plantules des adventices


Produits recommandés

Copyright © Bayer AG