Mouche Blanche

zoom...
zoom...
zoom...
zoom...

Nom scientifique

Bemisia tabaci et Trialeurodes vaporium

Cultures

Biologie

Définition

Les mouches blanches sont de petits insectes d’environ 1 mm de long, caractérisés par une paire d’ailes membraneuse recouvertes d’une fine poussière cireuse blanche. Les mouches blanches appartiennent à l’ordre des hémiptères et au sous-groupe des homoptères, tout comme les pucerons et les cochenilles.

Les mouches blanches sont des insectes piqueurs-suceurs qui se nourrissent de la sève de la plante affaiblissant ainsi le végétal et pouvant même entrainer sa mort. Les mouches blanches peuvent être des agents vecteurs de plusieurs maladies virales ou à mycoplasme.

Cycle de développement

Les mouches ont une  métamorphose  incomplète : après l'éclosion des œufs, les larves passent par quatre stades avant de devenir adultes. La fin du quatrième stade larvaire correspond à la formation d'une fausse pupe.

Œufs: minuscules (environ 0,25 mm de long), ils sont de forme ovale ou conique, couleur claire au moment de la ponte mais deviennent généralement foncés avant l'éclosion.

Larves : ovales et aplaties, elles ressemblent à des cochenilles. Elles sont habituellement jaunâtres ou verdâtres et presque transparentes. Chez l'aleurode des serres, la fausse pupe est ornée d'excroissance cireuse. Cette caractéristique est utilisée pour différencier les espèces.

Adultes : Ces petits insectes d’environ 1 mm de long au corps jaunâtre, possèdent deux paires d'ailes membraneuses recouvertes d'une cire poudreuse blanchâtre. Les pièces buccales sont de type piqueur-suceur.

Les mouches blanches se reproduisent par voie sexuée et par parthénogenèse (sans fécondation par le mâle). Au cours de sa vie (1 à 2 mois environ), une femelle peut pondre jusqu'à 400 œufs qu'elle fixe sur la face inférieure des feuilles. L'incubation dure entre 5 et 10 jours, selon les espèces. La larve de 1er stade est rampante. Elle se déplace pendant une courte période avant de s'immobiliser pour se nourrir. Les stades larvaires suivants sont immobiles. À la fin du 4e stade, la larve cesse de s'alimenter et forme une fausse pupe. L'adulte en émerge environ 1 semaine plus tard.

La durée du cycle biologique des mouches blanches est influencée par la température. Plus le climat est chaud, plus le cycle est court. En conditions normales, l'insecte complète son cycle en approximativement 1 mois. Il y a plusieurs générations par année.

Symptômes

  • Apparition de nombreuses petites taches chlorotiques en face inferieure de la feuille ;
  • Les mouches blanches se trouvent généralement sur la face inférieure des feuilles et leur présence peut être détectée à l’aide d’une loupe. Le vol des adultes, lorsque les plantes sont secouées, révèle la présence de ce ravageur.

Facteurs favorisants

  • Les  fortes chaleurs.
  • La culture sous-serre est un facteur qui favorise la propagation du ravageur en raison des conditions présentes dans la serre.

Méthode de lutte

Méthode prophylactique et culturale recommandée

  • Bien désherber la serre
  • Eliminer les plants contaminés
  • Effectuer des observations régulières sur plaques chromatiques jaunes engluées et sur plantes.
  • Mettre en place des filets insecte-proof au niveau des ouvertures des serres
  • Mettre en place un sas d’entrée pour les serres afin de retarder l’intrusion.
  • En solution biologique : utiliser des parasites Macrolophus caliginosus prédateur de  Bemisia tabaci ; Encarsia formosa et Eretmocerus eremicus, prédateurs de Trialeurodes vaporium

Méthode chimique

  • Privilégier un traitement préventif.
  • Se référer aux pièges jaunes pour bien positionner le traitement.
  • Pour prévenir le développement de phénomènes d’accoutumance ou de résistance de la maladie, favoriser des applications à base de produits appartenant à des familles chimiques différentes et à modes d’actions différents.

Produits recommandés

Copyright © Bayer AG