La tâche auréolée des blés

zoom...

Nom scientifique

Pyrenophora tritici-repentis

Cultures

Biologie

Définition

La tâche auréolée affecte le blé. C’est une maladie répandue en Algérie.  Elle est plus fréquente dans les régions dont la pluviométrie est importante. La maladie a pour conséquence :
  • La perte de tissus assimilateurs
  • Rétention des assimilas et des composants azotés dans les feuilles ce qui provoque la réduction du poids moyen du grain.
  • Dépréciation de la qualité du grain.

Cycle de développement

La tâche auréolée hiverne sur le chaume de blé, la paille à la surface du sol ou partiellement enfouie, et les balles de paille de blé.

Les spores, qui sont produites au printemps, sont transportées par le vent jusqu’aux plants en croissance. L’infection demande au moins six heures de temps pluvieux, et les températures oscillant de 15 à 28ºC avec des périodes de rosée favorisent l’infection. Les spores produites sur les feuilles atteintes ont tendance à se propager au cours de la saison de croissance pendant les périodes pluvieuses. La tache auréolée a accentué sa présence dans les Prairies avec la hausse du travail réduit du sol, et le semis direct, en particulier dans les monocultures.

Symptômes

  • La tâche auréolée se développe sur les faces supérieure et inférieure des feuilles.
  • Les lésions apparaissent d’abord sous la forme de mouchetures ocre qui s’allongent ensuite en lésions lentiformes, semblables à celles produites par le champignon de la tache septorienne des feuilles.

  • Présence d’un point brun foncé au centre des tâches.

  • Présence d’un halo jaune caractéristique autour des tâches.

  • Prêtez attention aux feuilles flétries ou mortes durant la saison.
  • Examinez les épis en quête de grains infectés. Les grains infectés par la tâche auréolée sont habituellement plus petits et rabougris et peuvent arborer une coloration rosâtre, surtout dans le blé dur.

Facteurs favorisants

  • Température entre 15 et 28°C ;
  • Humidité entre 60 et 100% ;
  • Un temps pluvieux et couvert qui persiste plus de 48 heures permet l’infection des plantes.

Méthode de lutte

Méthode prophylactique et culturale recommandée

  • Prévoyez des cultures non-hôtes dans la rotation.
  • Enfouissez les résidus de culture (chaume).

Méthode chimique

Traitement foliaire par un produit systémique à base de triazoles ou en association avec un produit de contact.

Il faut intervenir dès l’apparition des premiers symptômes

Revisiter les champs 15 jours après le traitement en cas de réapparition des symptômes.


Produits recommandés

Copyright © Bayer AG