Pythium

zoom...
zoom...

Nom scientifique

Pythtium spp.

Cultures

Biologie

Définition

Pythium  est un terme générique employé pour représenter un nombre d’espèces appartenant au genre Pythium, ces dernières sont à la source de maladies cryptogamiques telles que la fonte des semis affectant les racines et tiges des jeunes plantes.

Le pythium dû à l'humidité est un problème très courant dans les serres où ce champignon fait périr les jeunes pousses. Les pertes de rendement varient en fonction du stress auquel la plante est exposée et de la conduite culturale adoptée. Dans certains cas, la maladie peut engendre la verse de la plante.

Cycle de développement

Les habitats primaires des zoospores sont le sol et les débris de végétaux (racines et tiges présentes sur la parcelle). Quand les conditions climatiques sont favorables, les zoospores sont libérées, transportées dans l'eau libre et sont capables de nager sur de nouveaux sites d'infection. Les zoospores pénètrent les tissus de la plante généralement au niveau racinaire et développent leur mycélium, ce dernier vas puiser des ressources nutritif de la plante pour parachever sa croissance et secrète des toxines qui vont nuire à la plante. La première génération de zoospores peut voir le jour au bout de 18 heures après l’infection primaire.

Les zoospores agissent comme des structures de survie et sont capables d'hivernage.

Symptômes

  • Pourriture ou petit collet boudiné rougeâtre ou brun à la base de la tige des plantules.
  • Les plantules se dessèchent, deviennent filiformes et s’affaissent peu après.

Facteurs favorisants

  • Haute densité de plantation
  • Un sol froid et humide  (développement possible entre 5 et 21°C, développement optimal entre 17 et 19°C).
  • La présence d’air humide et stagnant.

Méthode de lutte

Méthode prophylactique et culturale recommandée

Il est important de savoir que toutes les mesures prises à l’égard d’une fonte de semis sont préventives et non curatives :

  • Eviter de planter en sol froid, compacté, mal drainé.
  • Favoriser la circulation d’air soit en adoptant une densité de semis plus faible dans les bacs à semis ou en fournissant une ventilation adéquate.
  • Eviter les arrosages excessifs ; vaporiser, le feuillage plutôt que d’arroser le sol.

Méthode chimique

L’application d’un traitement préventif juste après transplantation est primordiale pour éviter  les risques d’une infection racinaire par le phytium spp.

Pour prévenir le développement de phénomènes d’accoutumances ou de résistance de la maladie, favoriser des applications à base de produits appartenant à des familles chimiques différentes et à modes d’action différents.

Produits recommandés

Copyright © Bayer AG